Station 1


Maison de l'histoire de la ville, modèle de ville, galerie Stihl Waiblingen et sculpture Eliasson.

"Waiblingen - Young Town within Old Walls", cela devient particulièrement clair à ce stade ; Sur la gauche, vous pouvez voir une partie de la muraille de la cité médiévale presque entièrement conservée. Devant elle se dresse l'une des plus anciennes maisons à colombage de la ville, aujourd'hui Maison de l'histoire de la ville. De l'autre côté de la place se trouvent les bâtiments modernes de la Galerie Stihl et de l'école d'art Unteres Remstal et une sculpture contemporaine impressionnante comme lien entre les Rems derrière elle et la galerie.


Maison de l'histoire de la ville

L'imposante maison à colombages de l'ancienne banlieue tanneur est le plus ancien bâtiment séculaire de Waiblingen, qui a été épargné par le grand incendie de 1634 parce qu'il se trouve à l'extérieur de la muraille de la ville. Il a été construit entre 1549 et 1553 comme maison de tanneur. Autrefois, un bras du Rems passait juste devant la maison, qui servait à rincer les peaux. Après 1720, les viticulteurs vivaient et travaillaient principalement ici, c'est pourquoi ce quartier s'appelle encore aujourd'hui Weingärtner Vorstadt ; Le bâtiment, qui appartient à la municipalité depuis 1983, a reçu le diplôme"Europa Nostra" pour sa vaste rénovation en 1992. Aujourd'hui, il abrite la Maison de l'histoire de la ville, le musée historique de la ville de Waiblingen, qui - une particularité très remarquée - traite également de l'histoire et de l'apparence de la maison elle-même. C'est aussi le siège de la Heimatverein Waiblingen e.V.

Modèle de ville

Devant la maison se trouve le modèle de la ville de Waiblingen de l'artiste Egbert Broerken. La fidèle réplique de la vieille ville de Waiblingen à l'échelle 1:600 est le point de départ des visites guidées de la ville et offre une bonne vue d'ensemble de la vieille ville historique. Les bâtiments publics et historiques importants ainsi que les noms de rues sont utilisés pour l'orientation des personnes aveugles et malvoyantes dans ce qu'il est convenu d'appeler. "Braille" marqué. Le modèle de ville était un projet de l'association locale et a été financé par l'association elle-même et par les citoyens de Waiblingen, les entreprises et les fondations (conseil de fondation sur le modèle).

Galerie Stihl

Expression de l'architecture moderne, trois bâtiments ovales à toit plat de l'architecte de Stuttgart Hartwig Schneider, qui rendent hommage à la vieille ville riche en bâtiments anciens, se présentent comme des cailloux sur le fleuve. L'ensemble abrite la Galerie Stihl Waiblingen, l'école d'art Unteres Remstal et le bâtiment administratif de la Fondation Eva Mayr-Stihl, qui a ouvert ses portes en 2008 et a été conçu pour trois expositions temporaires annuelles. En 2012, les bâtiments ont reçu le célèbre "Prix Hugo Häring" pour l'architecture moderne et d'autres prix.

Restaurant Disegno

Sur le site de l'actuel restaurant Disegno se trouvait le Häckermühle, un ancien moulin du 16ème siècle pour le broyage de l'écorce de chêne pour le tannage du cuir (traçable depuis 1555), dont les opérations de broyage ont été interrompues en 1966 ; Le bâtiment a dû être démoli parce qu'il était dans un tel état de délabrement qu'il ne pouvait plus être restauré ; Le nouveau bâtiment actuel, également conçu par l'architecte Hartwig Schneider et rappelant le Häckermühle dans sa forme architecturale, abrite l'administration de la Stihl-Galerie à côté du restaurant.

Sculpture d'Eliasson

En 2009, le célèbre artiste danois Olafur Eliasson a créé la sculpture en acier inoxydable "Pavillon für Waiblingen" spécialement pour l'espace ouvert entre la galerie et l'école d'art. Il fait référence à la rivière sous la forme d'une fontaine stylisée et à la nature environnante. La sculpture est accessible et doit être un espace de rencontre.

Sculpture Balkenhol

Une autre œuvre d'art à un endroit inhabituel derrière la galerie est "L'homme à l'hippocampe" du sculpteur Prof. Stephan Balkenhol. Réalisée en bronze, la sculpture de 3,60 m de haut sur une plate-forme dans la rivière fait de la Rems une scène d'art. C'est la plus grande œuvre flottante de l'artiste.